Sunday, August 06, 2006

Le laxisme de la veille mère...

Une copine, mère de famille, me faisait part de ses constatations il y a quelque temps. Selon elle, plus on est vieux quand nos enfants naissent, plus on est cool avec eux.

Ayant procréé tard par rapport à la moyenne nationale et bien pire encore par rapport à la moyenne mondiale, mon ego était plutôt flatté de cette constatation qui, de toute évidence, s'adressait à moi de manière assez claire.
Ca fait du bien de savoir que l'on est des parents cools pour nos enfants, puisque le rêve de tout enfant est d'avoir des parents cools.
Bon, j'oubliais sur le coup que pour un enfant, ses parents sont rarement cools, et de loin jamais les meilleurs, si ce n'est les pires qu'il pouvait espérer... mais passons, j'aurai le temps de me biler avec ça dans une bonne douzaine d'années.

Donc, le sourire dans un coin du cerveau, j'écoutais avec bienveillance la suite de la théorie de la copine illustrant son propos...
Et c'est là que j'ai compris qu'elle tentait en fait de me faire comprendre que les vieux parents (dont je fais donc partie) sont souvent laxistes.
Mince... ce n'était pas tout à fait ce que j'avais imaginé par "parents cools". La cool attitude, pour moi, c'est ne pas me prendre le chou pour des trucs qui n'en valent pas la peine... Pour la copine, c'est tout passer à son môme et en faire un enfant roi.

En gros, la "copine" me faisait une critique déguisée... ou tirait la sonnette d'alarme???


Et depuis lors, je me pose la question: suis-je une mère laxiste???
Si autoriser mon fils à manger une banane à 18h00, boire un biberon de lait juste après le déjeuner, ou encore ne pas manger ce que je lui ai préparé sans en faire un fromage, c'est du laxisme... et bien je suis laxiste.
Si laisser vagabonder mes enfants dans une assemblée sans les harceler (tiens-toi droit, dis bonjour, ne touche pas les fleurs, reste assis, ...) c'est du laxisme, alors je suis laxiste.
Si tenter de suivre le rythme de mes petits, allaiter à la demande, ne pas les laisser pleurer, accepter qu'ils ne veuillent pas dormir dans une chambre inconnue quand nous sommes en visite, et pourtant ne pas forcément rentrer à 20h00 pour les coucher, c'est du laxisme, ok je suis laxiste.

Donc je suis une mère laxiste, nous sommes des parents laxistes... assumons ;).

Et pourtant, j'ai déjà l'impression de passer ma vie à organiser, décider, demander, expliquer, exiger, gronder, et même hurler plus souvent qu'à mon tour.

Donc je me demande comment font les autres parents, les jeunes parents...
Comment font-ils pour empêcher leur enfant de manger du sable à la plage, de toucher les décos de table de la maîtresse de maison, de se servir dans les petits chocolats posés sur la table basse?
Comment font-ils quand leur enfant à faim en dehors des repas, ne veut pas dormir, ne veut pas s'habiller, pas se coiffer, pas mettres les chaussures bleues?
Quand leur bébé ne veut pas manger ses purées, quand leur grand court et grimpe partout avec ses vêtements tout neufs et hors de prix, quand leur gamin veut arroser les plantes à tout prix, ou demande à jouer au lavabo alors que vous venez de récurer la salle de bain?

Il me semble que faire respecter aux enfants tous ses (ces) principes, demande une énergie du tonnerre, il faut toujours être après eux, et souvent se confronter à eux.
Cette énergie, je ne l'ai pas... ou plus, c'est peut-être cela qui me montre que je suis une vieille maman. Je n'ai pas le courage de plier et tenir plié ce roseau qui ne demande qu'à se laisser caresser par le vent et prendre la direction qui lui convient.
Je constate que la patience demande moins d'énergie que l'autorité ou l'intransigeance, donc je ne suis ferme que pour ce qui a un vrai sens pour moi... Pour le reste, on peut négocier, lâcher un peu de leste, donner l'impression à l'enfant qu'il a le choix. Je trouve que ça repose l'esprit... le mien du moins (c'est peut-être encore une question d'âge si mon esprit a besoin de repos).

Et finalement, est-ce que ce laxisme n'est pas le respect d'une certaine liberté de l'enfant... et le garant d'une certaine liberté des parents ;) ?


6 comments:

Shalima said...

Hé bien, à te lire, je suis laxiste moi aussi, pourtant je suis une "jeune" maman, puisque j'ai eu mes 3 loulous avant la moyenne nationale-d'à-côté ;-)

J'aime bcp ton image du roseau, c'est très joli. Et très vrai ! Non seulement l'autoritarisme c'est fatigant, mais c'est contre-productif il me semble. Remarque, expliquer et dialoguer, c'est fatigant aussi, mais c'est enrichissant pour les 2 "parties"...

Allez, MadameNi, tu n'es ni vieille, ni laxiste, tu es une maman consciente, et c'est chouette :-)

Amandine said...

Hum tout pareil que madame Shalima...

MadameNi said...

Expliquer et dialoguer, on peut le faire depuis sa chaise longue ;-).

Sérieusement, vous ne connaissez pas de ces mamans qui harcèlent leurs enfants (bois ton lait, ne touche pas cela, viens ici, on ne mange pas entre les repas, ne salis pas ton pull... tout cela en 30 secondes)???

Y'aurait-il 2 clans de mères?:
- les laxistes
- les harceleuses

On pourrait faire un test: "Quelle mère êtes-vous"???

Shalima said...

Ha mais moi aussi, j'ai mes périodes mère harceleuse, tu sais... on va dire que j'oscille entre les 2 tendances alors (j'espère quand même être une mère normale de temps en temps !!!!!)

Le Gabian said...

D'un post de Maria chez moi, j'atterris ici après être passée par une "boîte de chocolat" et je découvre quoi? des mamans, tout plein de mamans avec leurs hauts et leurs bas, normal, quoi. Moi aussi, je suis une "vieille" maman (35 ans) laxiste, bourrée de culpabilité mais incapable au fond de me plier aux méthodes de nos parents. "Eh oui, je sais c'est dur mais il faut les laisser pleurer c'est normal"

Alors, tomber sur ce post, aujourd'hui où j'ai justement un peu les idées noires, quel bien ça fait!

Maintenant faut juste que j'apprenne à assumer...

Merci et à bientôt

MadameNi said...

Bonjour Le Gabian!
Je suis heureuse si mon post a pu te réconforter!
Nous ne sommes pas seules dans l'univers ;).
Et c'est sympa de venir discuter avec nous!

Shalima, le côté mère harceleuse, c'est le sursaut d'énergie de ta jeunesse!!!! ;)



A bientôt!