Friday, February 16, 2007

Dring, dring!!!

S'il y a bien une chose dans notre vie "moderne" que je n'aime pas, c'est le téléphone.
Oui, vous avez bien lu. A l'ère du téléphone portable, de l'atteignabilité à toute heure, de la communication à tout va, je n'aime pas le téléphone...
Ou si je veux être vraiment correcte, je n'aime pas téléphoner.

En général, recevoir des appels ne me dérange pas outre mesure... Sauf que j'ai des copines qui doivent être ramollies du cerveau car elle m'appellent souvent à 12h18, en plein rush du repas de midi avec mes deux asticots. La famille de Grand Ni, elle, a le chic pour faire sonner l'engin à 20h30 le soir, juste l'heure de la mise au lit. Ma famille avait la sale habitude d'appeler durant la sieste.
Mais malgré ces inconvénients, je suis en général plutôt contente que l'on m'appelle, que l'on pense à moi. Et avec un téléphone sans fil, j'ai appris à me tordre les cervicales pour pouvoir faire tout et n'importe quoi avec l'appareil coincé entre l'épaule et l'oreille (parfois même mettre mes loulous à la sieste en discutant...).

Par contre, je DETESTE, oui, je DETESTE appeler les gens.
Les administrations, les professionnels, ça je m'en balance, ce n'est pas un souci de timidité (quoi que certains appels professionnels demandent parfois du courage).
Non, je déteste appeler chez mes soeurs, mes amis, mon chéri.
Je me pose 18'000 questions: ai-je 1h devant moi pour papoter? la personne en face a-t-elle du temps? est-ce qu'elle n'est pas en train de dormir /allaiter / baigner son enfant / faire ses courses / préparer à manger??? bref, c'est mon affreux défaut social: j'ai peur de déranger.
Donc pour moi, téléphoner demande un réel effort et j'en ai parfois des sueurs froide. J'ai l'art de remettre au lendemain (plutôt au mois suivant) le moindre appel.
A tel point que dans le passé, j'ai parfois menti: "J'ai cherché à te joindre, mais ça ne répondait pas... hum hum", mais avec les portables et les téléphones avec mémorisation des appels restés sans réponse, ça ne marche plus.
Pour vous dire, internet et le mail ont sauvé mes amitiés... sinon je n'aurais quasiment aucun contact avec des tas de personnes, j'aurais laissé mourir de belles relations, mes amies se seraient lassées.

La seule personne que j'appelle sans trop me poser de questions, c'est GrandNi (ouf, quand même!)... sauf que lui, il n'aime pas être appelé (il aimerait un téléphone pour appeler les autres quand il en a besoin...). Parfois, l'appeler peut relever du challenge et on se prend un beau et aggressif "je te rappelle" dans les dents, mais avouons qu'avec le temps et le bonheur d'entendre ses loupiots au téléphone, il s'est bien amélioré.

N'empêche que certains jours, je hais encore plus le téléphone.
Comme hier soir, à 19h24. J'appelle l'homme sur son portable.
Dès son "allo", j'ai su que ça n'allait pas me plaire. Trop net, trop clair, pas assez de bruit de fond... Il est encore au bureau:
"ah oui, écoute... je pense qu'il ne faut pas m'attendre, je ne sais pas à quel heure je vais partir".
Et ce genre de réponse à mon gentil appel, et bien ça me fout en boule et ça ne me réconcilie pas avec le téléphone!!!

Parce que monsieur a 45mn de trajet pour rentrer et que ma tortilla est presque prête!!! tant pis pour lui, il mangera les restes, et froids. Na!

6 comments:

Shalima said...

MadameNi, tu n'es pas seule, je suis un peu une autiste du téléphone... je remets toujours à plus tard le moment d'appeler, que ce soit perso ou (pire) bassement administratif. Viv le mail !

MadameNi said...

Ah, je me sens moins seule, tiens!
C'est tout à fait cela, nous sommes des autistes du téléphone.
Ah oui, en prime, j'ai un problème avec le tchat aussi!

Maria said...

Donc,pour te parler il faut t'avoir en personne devant? si j'ai bien compris!
Moi, j'ai un côté: autiste du téléphone par fois mais je me aperçois que c'est quand la personne ne me "rentre" pas trop ou que c'est forcé, pour moi ,vu l'eloignement geo avec quelques copines et de la famille,le téléphone est de mise pour pouvoir continuer a comuniquer avec le gens qu'ont pas d'internet.

Amandine said...

Rho la la je suis exactement comme toi avec le téléphone...

lutecewoman said...

ha mes amies sont presque toutes des filles tellement modernes ;-)
Allez Madameni, tout le monde ne peut pas être aussi irréf... euh, spontané, que moi ! (merci mon Dieu !!).

MadameNi said...

Et bien, je ne suis vraiment pas une exception alors?
Parce qu'autour de moi, j'ai quand même plus de modèles "accro" que de modèles qui me ressemblent.

Lutecewoman, oui oui, nous sommes modernes, en fait nous nous exerçons à la télépathie ;). Comment ça, ça ne s'entend pas?