Tuesday, September 19, 2006

Les petits mots de mes petits! Un historique

J'ai tort et un peu honte... je ne note pas les petits mots, les progrès d'acquisition du langage de mes loulous. Je ne note quasiment rien de leur développement d'ailleurs, aujourd'hui j'ai encore de la mémoire, mais quand ils auront 30 ans et qu'ils me demanderont à quel âge ils ont su pédaler... je serai mal!

Pour combler ce grave manque dans le suivi de mes enfants, je rapporte ici les petits mots de mes petiots... puisque PetitSim s'y met sérieusement.

Je vais même vous bassiner avec tout l'historique ;-).
Si vous n'êtes pas vous-mêmes maman-fière ou maman-gaga, je pense qu'il vaut mieux passer votre chemin... ;-)


So,

TinTin est un enfant qui a parlé tard, il a tardé à s'exprimer et je pense que ça ne l'a pas aidé à extérioriser certains sentiments liés à l'arrivée de son frère... dommage.

Pour lui, je me souviens bien de son premier mot: "avon"!!! pour les avions qu'il voyait passer dans le ciel pendant ses repas... comme il en passe beaucoup, c'était la parfaite excuse pour se détourner du repas... Grrrr.
En septembre 2004, en vacances, il a dit "maman" pour la première fois, il avait 15 bons mois.
Puis il a stagné, bien longtemps, il avait même oublié le fameux "avon".

Son langage à lui, c'était le monosyllabique, ou le langage "hin-hin" :-D.
Ca donnait: "hin-hin-hin-hin-hin-hin-hin-hin-hin", décliné sous la forme d'une petite mélodie qui imitait le chant de nos discours d'adultes.
Il nous en a raconté des histoires... souvent le doigt tendu pour désigner l'objet-sujet.

Vers 18 mois, il a décidé de se prendre en main en ajoutant "ho-hisse!" et "là-haut!" à son répertoire.

A presque 2 ans, il a bien accéléré et a mis 2 mots ensemble!!! "maman, gâto!". Victory!!!

A partir de là, c'était bon. Il avait compris que parler pouvait servir à quelque chose, et pas seulement à demander du gâteau ;-).
Il a usé et abusé de "l'est où?" pour nous faire chercher ses jouets égarés.
Son vocabulaire s'est étoffé et a bien évolé, de "pateur", il est passé à "apipateur"... l'incontournable.
Nous avons eu droit à "pama", devenu "pyj-pama", "Siti" puis "Sititi" pour notre chat "Sticky", "Tila" pour Téquila.
Les phrases doivent avoir commencé vers 2 ans 1/2. Les verbes également ("iens, Sititi!"... "viens Sticky!").
Le oui, le non... quand les a-t-il intégrés? tard, ça s'est fondu dans la masse.

Dernière grande étape, le passage à la première personne: "ze" pour mon Tintin.
Alors était-ce avant ses 3 ans? je le placerais au printemps 2006, donc aux alentours de son anniversaire.

Et aujourd'hui? à 3ans et presque 4 mois? ça donne des trucs comme:

"Maman, regarde, ze vise avec mon zizi, c'est génial!" ;-)
"Je vais jouer avec les copains à la garderie!"
"Dans la maison de grand-maman il n'y a pas d'ascenseur!"
Il semble avoir grandi d'un coup quand le traditionnel "apipateur" est devenu aspirateur... et que le "pyj-pama" a pris sa forme définitive... c'était la fin d'une époque.
... eh oui, un langage normal d'enfant de 3 ans qui s'exprime sans souci, avec les adorables ratées enfantines comme les "pastegghis" et le "boggotan"!

Il est l'heure pour lui de passer aux notions abstraites, aux couleurs, à la notion du temps, il paufine, enrichit... à la vitesse de l'éclair! Et que de bavardages!




PetitSim est un bébé bavard. Lui, c'est un expressif, par le corps, le toucher, les cris, la parole.
Vers 12 ou 13 mois, il a nommé tous les membres de son environnement:
- "mama" pour ses parents, la nounou, puis "ellow" pour les chats... point barre. Il regroupe, c'est plus simple.
Son sens du regroupement dure encore:
- "lô" pour tout liquide
- "touteau" pour tous les couverts
- "titi" pour merci, biscuit, petit-suisse, tout ce qui a du "i"
- "até" pour tracteur, camion, bus, etc... tout véhicule à roues et moteur, très bruyant de préférence.
- "la-loti" ou "la-loté" pour tout le reste et en particulier les mots de plus de 2 syllabes.
Là où Tintin nous a bercé de "hin-hin", lui il place du "la-loti" à toutes les sauces... nous cherchons encore l'origine de l'expression, si quelqu'un a une idée ;-).


Sentant le côté pratique, il affine un peu:
- "ma-man" pour maman, mais "mô-man" pour papa (ha! ha! ha!).
- "NinNin" pour son frère
- "Ila" pour le chat Téquila
- "moto", "bateau", "ti-sisse" pour petit-suisse.
Et j'allais oublier le meilleur: "vvvv-teur"... pour notre grand ami l'aspirateur!!!

Il y a 2 semaines, pour lui apprendre à dire "Papa", j'ai eu recours à une ruse en tentant de lui faire dire "Barbapapa"... ça a marché! son père m'en est très reconnaissant.

Dans le même temps, il a appris le très utile "non"!
Oh que c'est mignon ce petit, presque encore un bébé qui répond de si jolis "non", pas durs, tout simples, naturels. Pas des non de provocation, ni d'opposition, juste une réponse qui semble si évidente!

Et ce matin, en entendant son frère qui émerge de son sommeil et me dit:
"NinNin, veillé"... à 19 mois, mon petit Sim a fait sa première phrase!!!


---------------------------------------------------------------------------------------
Je me défends d'avoir écrit ce texte pour prouver que je sais parfois m'extasier devant les prouesses de mes loulous ;-)

5 comments:

Shalima said...

Hihi, c'est trop mignon !!!! Finalement, tu as meilleure mémoire que moi, je n'ai pas tant de détails au sujet de mes 2 grands !!!!! promis, moi aussi je noterai TOUT au sujet de Miniloup ;-)

Aaaah, l'aspi-pateur, un incontournable de la famille NI, j'adOOOre :-D

MadameNi said...

Finalement, c'est aussi un avantage d'avoir un enfant pas trop porté sur la parlotte, ça laisse le temps de bien fixer les souvenirs ;-).

Allez, je suis sûre que tu te souviens et que tu as noté plein de choses au sujet de tes 2 grands qu'ils seront ravis d'entendre dans quelques années.

Bises!

Amandine said...

ah j'adore!!! Merci!!!

Maria said...

moi aussi je suis fan de petis mots d'z'enfants!
c'est adorable! et tu as une très bonne mémoire!

MadameNi said...

Merci les copines!
Finalement je n'ai pas une si bonne mémoire car tout cela est très récent.

Ah, j'avais encore oublié que Tintin voyait passer tous les jours la "camion-nonette" du facteur! Qu'est-ce que j'ai pu rire.