Tuesday, October 31, 2006

Je zermatise, tu zermatises, il zermatise, ...

Hier soir, Tintin a refusé tout net de dîner avec nous. Bah, ça ne m'a pas trop étonnée, il s'était gavé de petits gâteaux chez sa nounou qui recevait sa famille. C'est qu'il a un petit estomac mon loulou (12kg700 à 3 ans 1/2 quand même!!!).

PetitSim, bien moins porté sur les gâteaux, s'est jeté sur son assiette, a gloutonné ses pâtes, sa viande, n'a pas oublié de laisser ses carottes de côté, et dans son élan, a tenté de piller l'assiette de son père. Donc, on le ressert un peu. Mais les enfants, c'est bien connu, ont une logique bien à eux, et le second service était moins attrayant que prévu. PetitSim est sorti de table en abandonnant sa petite portion presque intacte (ça fera plaisir aux chats).

Sur ce, j'ouvre le réfrigérateur et PetitSim s'empare d'un petit fromage chemisé de cire rouge.
OK, je déballe le petit rond et l'offre à mon petiot qui le croque avec enthousiasme.
Le papa s'étonne et me dit: "Chez moi, on m'a appris à terminer mon assiette avant d'avoir le droit de manger autre chose, comme du fromage".

Glurp... chez moi aussi il y avait ce genre de règle fondée sur rien du tout. On voit où ça m'a menée... et lui aussi (25kg de surpoids à nous deux!!!)

J'avais donc la magnifique occasion d'expliquer à mon cher et tendre les principes du rassasiement et du "on mange quand on a faim, ce pour quoi l'on a faim". Les enfants ont encore cet instinct, essayons de ne pas le gâcher.

Mais plutôt qu'une grande théorie, PetitSim m'avait fourni une illustration magnifique de l'absurdité de cette règle juste bonne à faire de l'autoritarisme:
- "Et si nous n'avions pas resservi PetitSim après qu'il ait terminé sa première assiette, il aurait eu droit à son fromage sans discussion?"

- "Euh ...................................... oui"

(et toc!)

3 comments:

La montagnarde said...

Bravo, j'adore! :)

Ici aussi c'est totale zermatisation pour les enfants, y'a que ça de vrai.

MadameNi said...

Oui, je suis assez fière de mon "lâcher-prise" niveau bouffe.
Je crois qu'à ce niveau-là, les enfants ont beaucoup à nous apprendre.

Peut-être que nos enfants auront la chance de ne pas avoir trop de pb de poids...

Shalima said...

Hum, et quand on "force" son Petitou à goûter UN petit pois, on fait fausse route, ou pas ??? parce que c'est la scène d'apocalypse qui a eu lieu hier midi (et qui a duré 40 minutes, l'enfant étant aussi tétu que ses parents !!!)
C'est clair que les vieilles habitudes sont solidement ancrées en nous, que c'est difficile de s'en défaire...

Sinon, j'adore lire tes descriptions de tes loulous, j'ai l'impression de voir Petitou (12 kgs et des bananes tout mouillé) et Miniloup (le dévorateur insatiable) :-))