Saturday, July 29, 2006

Le retour de l'homme...

Il est parti lundi, l'âme en peine, les enfants accrochés à sa jambe, répétant inlassablement "papa, papa, papa"! (bon OK, petit Sim l'appelle Môman, ne me demandez pas pourquoi... il appelle aussi tous les chats Yellow, tous les couverts sont des couteaux et toute boisson est de l'eau).

Donc il est parti, prendre un avion, puis 2, puis un 3ème. Le voyage est long, fatiguant, les images des petits lui reviennent.
Il est jet-lagué, il a du temps pour penser aux siens puisqu'il dort peu. Il se lève tôt, appelle dès le réveil... faut dire qu'à la maison, il est déjà plus de 14h00.
S'il a de la chance, il peut dire un mot à Tintin, quand il ne dort pas.
Et finalement la fin de la semaine arrive, il reprend un avion dans lequel il ne trouve pas le sommeil, puis un second et le voilà à bon port.
La maison est vide, les enfants chez leur nounou, donc il fonce les chercher... même s'il faut les réveiller d'une sieste inhabituellement longue.

Oh que c'est bon de retrouver ses petits, ses garçons, ses chéris, oh que ça fait du bien d'entendre ces petites voix, ces petites paroles, ces rires généreux.
"Venez mes bébés, rentront à la maison, jouons en attendant le retour de maman. C'est la fête aujourd'hui."

"Bonjour ma chérie, je t'ai acheté ces fleurs... vois-tu là bas je n'ai pas eu assez de temps et aucun vendeur de cookies sur le chemin. Qu'il fait bon être chez soi, je suis vidé, jet-lagué, je vais m'allonger..."
Les enfants ont retrouvé leur papa, leur maman, ils sont fatigués de leur journée, submergés par le trop-plein d'émotion, les voilà chouineurs, râleurs. Petit Sim hurle et se roule parterre à la moindre contrariété, Tintin court partout en criant, ils ne veulent que leur maman... une horreur.

Et Grand Ni s'éloigne, insensiblement. Il a attendu ce retour avec tant d'impatience, s'est tellement réjoui que là bas, il a oublié de savourer au centuple le calme de l'hôtel, la solitude, son statut d'homme seul, sa soudaine légèreté.

Pour un peu, il repartirait ;)

4 comments:

Shalima said...

Le trop plein d'émotions, c'est souvent (toujours ?) traître, mais avec un peu de recul, on n'en retient que les bons moments des retrouvailles. Tu les décris très bien, ça me déciderait presque de partir quelques jours avec MrChéri !
(l'envie est là, mais la réalisation technique impossible)
Bisous !

MadameNi said...

Pourquoi je ne peux pas laisser de commentaire sur ton dernier message (sur ton blog)???

Oh oui, des vacances en tête à tête avec chéri... techniquement je pourrais... mais... ;-). (on ne se refait pas...)

Shalima said...

Tu parles de l'article sur mes autres blogs favoris ?? j'ai enlevé option "commentaires", car je ne la trouvais pas appropriée, mais j'ai eu +sieurs remarques comme la tienne, je vais peut-être la remettre ??

Amandine said...

Très joli article en demi-teinte... Merci!