Thursday, February 21, 2008

Qui ne tente rien n'a rien

Mercredi, jour des enfants, dit-on souvent.

Sauf que hier, c'était journée de m... Crises à gogo, refus de manger, réveil post-sieste hypra grincheux...
Et moi qui tout à coup, me prend un gros coup de fatigue dans la tronche, ventre qui tiraille beaucoup trop, besoin de me poser, vraiment.

Bon, pour remettre tout le monde sur les rails, je décide que ce soir, ça sera "soirée crêpes", voilà!

Mais pour faire des crêpes, il faut des oeufs de préférence. GrandNi les aime au jambon et fromage râpé... Il faut aller faire des courses. Du coup, j'en profiterai pour garnir un peu le réfrigérateur, la semaine n'étant pas encore terminée ;).
Sauf que mes mômes sont toujours aussi peu coopératifs et moi toujours à l'agonie ;). Je n'imagine même pas réussir à porter PetitSim pour l'asseoir dans le siège du caddie.

A court d'idée, à bout de souffle, je lance:
- "Vous n'auriez pas envie d'aller chez Marie-L. pendant que je vais faire les courses???"
(Marie-L., c'est notre voisine... qui ne travaille pas le mercredi)

Réponse unanime:
- "Oh ouiiiiii!!!"

Oups... me voilà bien stupide. Je pensais surtout motiver les troupes pour sortir de la maison... d'habitude ils ne veulent pas me lâcher.
Et demander de l'aide extérieure... ben je n'arrive pas.

Bon, nous sortons... La voiture de Marie-L. est devant sa maison. Tintin veut absolument que j'aille sonner.
J'essaie de l'attirer vers notre voiture parce que je suis bien incapable de cette démarche, mais c'est PetitSim qui se rend à la porte avec beaucoup de conviction. Oups.

Et là, le mari de Marie-L. nous aperçoit par la fenêtre et sort pour faire un brin de causette. Marie-L. ne tarde pas à le rejoindre pour saluer les loulous, sans imaginer le plan que j'ai mis dans leur tête.
Tintin, sans aucune inhibition, ni une ni deux, lui pose alors la question:

- "Est-ce que je peux venir jouer chez toi un moment?"

Et ça a marché... même si le timing était un peu serré, car Marie-L. est une femme trèèès active donc trèèèès occupée (contrairement à sa voisine, myself donc...).
Mais c'est comme cela que j'ai réussi à me libérer 45mn pour aller faire des courses SEULE et TRANQUILLE!!!

Quel repos!

6 comments:

Shalima said...

Je suis bien infoutue de demander ça, moi aussi... on est un peu concon des fois, hein ?
Heureusement, j'ai trouvé la parade pendant ces vacances, je demande à Lucie ma baby-sitter de chic et de choc de venir, même en journée, même pour 1 heure, tout le monde y trouve son compte, et tout le monde est ravi. Et je peux croiser mes voisines sans arrière-pensée ;-D

MadameNi said...

C'est vraiment nul cette timidité!!!

Je pense aussi me mettre à la baby-sitter régulière.
Sauf que justement cette semaine-ci où j'ai fait appel à elle à 2 reprises (tout était planifié), elle a attrapé la grippe... C'est encore pire de devoir s'organiser à la dernière minute que d'aller mendier un peu de disponibilité aux voisins.

Amandine said...

Oui c'est vrai que ce n'est pas facile de demander de l'aide... Moi je ne le fais quasiment jamais, résultat j'explose à la fin de la journée!!!

Bellzouzou said...

c'était un plan démoniaque!
;-)

Elodie said...

Moais moais, tu dis, tu dis, mais en fait t'as briefé les enfants pour faire le sale boulot! ;o)
Je plaisante!!!

Sinon, moi j'suis libre, tu me fourni un hélico et j'arrive! (tu parles, je dis ça mais je serais bien infichue de monter dedans!^^)

MadameNi said...

Amandine, en ce moment, manque d'énergie oblige, je serais plutôt du genre à imploser ;).

Bellzouzou, démoniaque, mais efficace!

Elodie, raboule vite fait, je t'embauche pour ce prochaine mercredi!!!