Thursday, April 26, 2007

Petit coup de mou...

Il y a des jours comme ça où tout à coup, ça bascule. Et la succession de quelques contrariétés efface la bonne nouvelle du jour.
Ca me donne un coup de mou, une grosse vague de déprime que je sais passagère, mais que je n'aime pas.

D'abord, j'ai vécu la pire frayeur de ma vie, je pense... J'ai échappé de justesse à un accident de voiture.
Mais bon sang, depuis quand a-t-on le droit de dépasser un cycliste en empiétant pour moitié sur ma piste??? j'ai frôlé la collision frontale, pas d'échappatoire possible. Debout sur le frein et le klaxon... et ouf, c'est passé de justesse. Mais ce fut la frayeur de ma vie.

Ensuite, de retour à la maison, je tombe sur mon propriétaire de voisin qui s'était permis d'entrer chez moi en mon absence pour faire constater à un cuisiniste combien j'étais bordélique et que je n'avais pas fait ma vaisselle de la veille.
Il a largement mis en doute le fait que mon antique cuisinière est en passe de cracher son dernier souffle et j'ai dû lui faire une démonstration pour qu'il envisage dans un avenir plus ou moins lointain, de faire remplacer cette vieillerie.

Et à près de 19h00, GrandNi m'a appelée pour mettre un point final à tout cela et annoncer qu'il ne rentrerait que tard dans la soirée.

Et là, la mollesse m'a envahie, non sans m'avoir auparavant accordé un dernier sursaut d'énergie pour harceler mes pauvres chéris innocents au moment du coucher.


Donc voilà, je suis fatiguée, j'en ai raz-le-pompon, mais je me soigne... je regarde le "Desperate Housewifes" néerlandais sur la télévision suisse romande. Même que ça réussit presque à m'arracher un sourire!


Et surtout, n'oublions pas qu'il y a eu une sacrément bonne nouvelle aujourd'hui, dont l'effet devrait largement survivre à mes contrariétés du jour. Cette fameuse nouvelle est d'ordre professionnel, donc je ne peux pas en parler ici, mais ça reste quand même une sacrée bonne nouvelle. Ouf!

6 comments:

Amandine said...

Plein de chaudoudous pour toi MadameNi!!! j'ai hâte de connaitre la teneur de la bonne nouvelle

MadameNi said...

Merci ma douce Amandine, tes chaudoudous m'ont fait tout chaud au coeur.

Shalima said...

Ya des jours comme ça... mais j'en apprends une bien bonne : tu comprends le néerlandais ? chapeau bas !

MadameNi said...

Shalima, c'est une joke?
Je te rassure, la télévision suisse ne passe pas "Desperate Houswives" en néerlandais, mais une série trèèèès inspirée de DH à la sauce des Pays-Bas et doublée en français, tout de même ;). Le titre français est "Jardins Secrets".

Bon, ceci dit, le néerlandais n'est pas si barbare que cela, tu sais ;).

Maria said...

Un peu de chocosusisse et ça repart?

concentre-toi que sur le positif!

et...aucune gêne dis-donc pour le propietaire! . Il n'est pas dans la légalité d'entrer comme ça? :(

MadameNi said...

Oh Maria, pas de chocosuisse, suis au régime, môa (même pas envie d'ailleurs).
Mouais, le propriétaire n'aurait pas dû, ce n'est effectivement pas légal, mais nous sommes assez proches quand même (nous sommes voisins, on se tutoie, ...)... ce n'est pas un drame en soi... mais jeudi ça m'a gonflée, tiens.