Wednesday, November 01, 2006

Cher Yann Arthus-Bertrand

Tiens, ton nom m'a toujours fait penser à la BD "Balade au bout du monde", dont le personnage principal est un photographe prénommé Arthis!
Mais ceci n'est pas le sujet de cette note.

Non, en fait hier soir, j'ai un peu regardé le 1er volet de la série de reportage que tu présentes et qui passe sur France2: Vu du ciel.

Tu y fais l'état des lieux de la planète. C'est la suite logique de tes expositions de photos et de tes livres.
Tout est magnifique: les paysages, les prises de vue, la lumière, les personnages rencontrés, les animaux filmés dans leur espace naturel.


Mais alors, quelle déprime!!!
Moi qui ne supporte déjà pas de regarder Thalassa, parce que le thème récurrent des pêcheurs pillant les océans me fout le blues... Là j'ai été servie.
Tout y est passé: la pollution, le réchauffement climatique, l'extinction des espèces, la fonte des glaciers, la déforestation, les ours blancs, le Kilimandjaro, les poissons du lac Victoria, le paludisme, les problèmes géo-politiques, ...

C'était à pleurer...
Pourtant, je suis persuadée qu'il est important que la population prenne conscience que le temps nous est compté, qu'il est plus qu'urgent de prendre des mesures, que l'on ne peut pas ignorer les signaux d'alarmes de la nature, que si ça continue, il sera salutaire pour la planète que l'espèce humaine disparaisse de sa surface.

Mais regarder toutes ces merveilles gravement menacées (voire mourantes), d'un oeil froid (ou humide d'ailleurs) durant 1h30... et bien je n'aime pas du tout! Trop culpabilisant sans doute...
Et le fait que ton émission soit carbone compensée, n'y changera rien!


Pourtant, je te remercie Yann Arthus-Bertrand (et toute l'équipe de "Vu du ciel") de te consacrer à cette cause. De dénoncer avec les moyens que tu connais et maîtrise magnifiquement, les excès de l'humanité. De tenter de nous faire prendre conscience que l'on peut encore faire quelque chose pour notre magnifique Terre.
Et merci à France2 de diffuser ces belles émissions dérangeantes en prime time... même si le "Seigneur des Anneaux" devait être difficile à concurrencer.


Et au delà de la culpabilité, je veux croire que l'espoir est permis!

2 comments:

La montagnarde said...

L'espoir.... il fait vivre n'est-ce-pas? Concernant notre belle planète bleue devenue grise, je n'en ai plus beaucoup. Quand de réelles mesures seront prises, ce sera suite à un réveil brutal mais trop tardif. J'ai peur.

Si cette émission t'a déprimée, ne va pas voir le film d'Al Gore!

MadameNi said...

Ah oui, le film d'Al Gore doit être bien affreux aussi.
Franchement, ce gars, je ne pensais pas que le fait de ne pas être élu président lui serait si bénéfique!