Saturday, January 24, 2009

Lego, playmo, même combat

Je ne sais pas si c'est un héritage de mon enfance ou juste mon côté un peu maîtresse d'école des années 50... certainement un peu des deux, mais je souffre affreusement lorsque mes loulous égarent des pièces de leurs jouets.

Quand Tintin a reçu un bel avion Lego pour Noël 2007, je l'ai amoureusement construit (ça m'a pris bien 2 heures) et ensuite... je l'ai placé tout en haut de l'étagère, car à chaque fois qu'il le touchait, il en démontait un bout... Je passais mon temps à lui courir après pour reconstruire le truc.
Finalement, il a reçu d'autres petits Lego, des véhicules en tout genre et autres éléments... et j'ai dû me résoudre à le laisser monter/démonter les constructions à sa guise. Tout est rangé dans un grand bac et il bricole avec un peu tout.
Je ne désespère pas de tout reconstruire bien joliment un jour, de refaire le camion-remorque, le camion-poubelle, la Formule 1, la pelleteuse, la balayeuse, etc... (j'ai précieusement conservé les instructions de montage).
Dernièrement, j'ai même réussi à supporter qu'il démonte son avion... A présent, sa chambre, c'est pire que Lost.
Vous voyez, je m'améliore.

N'empêche que je déteste perdre les petites pièces (puisque je vous rappelle que j'ambitionne de tout reconstruire un jour).
Avant de passer l'aspirateur, j'inspecte le sol, le tapis, le dessous du canapé, les petits recoins, le dessous des lits à la recherche de LA pièce qui pourrait se faire aspirer.
A cause de ces satanés petits Lego, j'ai déjà éventré moult sacs d'aspirateur (je vais bientôt investir dans un Dyson je crois) pour récupérer la micro-pièce avalée.
Et lorsque je m'aperçois que malgré mes recherches, une pièce manque, je souffre... réellement.


Les playmobils, c'est pareil.
PetitSim égare régulièrement l'épée de son petit pirate... je saute de joie quand nous la retrouvons planquée dans des endroits improbables.
Cette année, à peine les fêtes de Noël achevées, les enfants ont pris dans leur bain les jouets reçus (nous avions expressément demandé des playmos pour le bain, faut le préciser). GrandNi a enlevé le bouchon de la baignoire sans vérifier...
Comment le scientifique qui observe les baleines va-t-il ramer à présent??? son canot a définitivement perdu les pièces essentielles qui servent à fixer les rames.
Une réelle épreuve pour moi... j'aurais bien démonté le tuyau (j'ai déjà démonté un siphon de lavabo pour moins que ça...), mais c'était impossible.
Alors je souffre en silence (les enfants sont insensibles, eux...).

Bon, répondez-moi franchement, je dois me faire soigner?
Et chez vous, c'est comment? tous les jouets sont intacts, comme au 1er jour ou c'est le grand bazar?


.

9 comments:

lutecewoman said...

je crois que huge mess définit le mieux le joyeux magma vivant et très peu politiquement correct qui règne dans la chambre de mes girls. Et c'est leur vie, alors I don't really care... ;)

Anonymous said...

nous avons laissé filer le bébé des Playmobil avec l'eau du bain...ça nous empêche pas de dormir ;-)
ce n'est que du plastique, tout ça. Par contre l'imagination de Tintin, ça , c'est pas du plastique ;-)
Marie-H

Shalima said...

C'est le souk et régulièrement je pique des crises. Comme toi, je rêve par moment de tout remonter et que tout reste intact. Mais ce sont des enfants, alors c'est absolument impossible ! Tant pis, je ferme les yeux... ;-)

Anonymous said...

http://voldemots.blogspot.com/ http://www.petassecapitaliste.fr/ et femme libre comme si de rien n était ;D & http://kanya.over-blog.com/ et...http://www.penelope-jolicoeur.com/page/4/, le trône, quelle merveille de sagacité.
allez hop,et puis ça aussi...http://plagiat.ec-lille.fr/

Amandine said...

Qu'est-ce que c'est que ce dernier commentaire???
MadameNi, je suis assez proche de toi et Shalima sur ce point...

Sandrine said...

Si tu savais comme je te comprends... Je ne creuse pas trop pour savoir d'où pourrait me venir cette maniaquerie, mais tout comme toi, je ne SUPPORTE pas de perdre une petite pièce. Ça me rend malheureuse. C'est totalement disproportionné et j'en ai bien conscience, mais c'est comme ça.

D'où par exemple ma grosse crise quand Poups a pris son jeu de looping louis sur la terrasse, et qu'un des jetons est tombé entre deux lattes (irrécupérable!).

J'irai presque jusqu'à racheter le jeu entier, pour te dire!

Oui, je suis barge et j'assume. Tu n'es pas seule, donc ;-)

Maria said...

J'ai de temps au autre des attaques de psychorigidité par rapport au jouets, mais plutôt parce qu'ils sont pas rangés, alors que j'avais passé une après-midi a acheter des paniers transparents pour les animaux de la ferme, autre pour les sauvages, autre pour les personnages,a utre pour les voitures....ça dure le temps de cerise..donc je me dis: Don't worry baby! bee happy! et uf..;tout de suite ça va mieux...et puis c'est bon le mélange finalemnt ;-)

Tu peux lui bricoler avec de la pâte durcisante les attaches pour le pécheur de baleines dans la baignoire..aussi!! ;-)

non?

;-)

MadameNi said...

@Lutecewoman: étant donné que la vie de mes garçonnets s'étale principalement dans mon salon, je me permets d'y mettre mon grain de sel ;).

@Marie-H: Euh, du plastoc à 50euros la boîte, on peut en prendre un peu soin quand même ;). Mais l'imagination de Tintin n'est pas à plaindre, je te rassure.

@Shalima: J'ai du mal à garder les yeux fermés personnellement...

@Amandine: aucune idée de ce que ce commentaire étrange vient faire là...
Merci, je me sens moins seule.

@Sandrine: Oh merci ma jumelle! En tout point pareil... j'ai parfois l'idée de racheter les boîtes devenues incomplètes (mais je ne l'ai jamais fait, ouf).

@Maria: moi aussi je trie, je trie... régulièrement, car j'ai remarqué que les mélanges favorisent le désordre (en gros, les enfants sortent tout quand ils cherchent un élément particulier).
Ah oui, peut-être du fimo pour les petites pièces perdues (surtout que j'en ai sauvé une... j'ai donc le modèle!

Moukmouk said...

Le mieux avec les légo c'est d'acheter un emballage dit "pour garderie" des tas de pièces de tous les modèles et pas de plan, les enfants assemblent comme ils veulent.