Monday, January 19, 2009

Affligeant

En décembre dernier, je crois que c'était un reportage de l'émission Thalassa (que GrandNi ne manquerait pour rien au monde)... Un reportage sur Haïti.
Là-bas, dans certains villages, la pauvreté est si extrême que les habitants se nourrissent de... galettes de boue séchée.
Les femmes confectionnent des galettes avec de l'eau, un peu de beurre, du sel... et de la terre, elles sont séchées au soleil.
Le reportage montrait une de ces femmes avec ses enfants, ces galettes de boue sont sa seule ressource car elle en vend une partie. Les enfants mangent cela comme du pain... ils prétendent que c'est bon.

Mes parents ont regardé ce reportage et m'en ont parlé.
Sauf qu'ils ont été plus choqués par le petit bambin de 2 ou 3 ans qui tétait le sein de sa mère, le seul qui avait droit à une alimentation saine et équilibrée.

C'est clair que cette mère s'obstinant à allaiter un si grand enfant, c'est choquant au possible. Il s'agirait de le sevrer au plus vite. Les galettes de boue, c'est tellement mieux pour sa croissance et son bien-être.

A quand les petits pots à l'arôme de boue haïtienne?


.

6 comments:

Amandine said...

Quelle tristesse! Je partage ton effarement...

lutecewoman said...

hem, je choque les parents...

MadameNi said...

@Lutecewoman: déjà MOI je les choque, donc tu imagines...^_^

@Amandine: je ne sais pas ce qui est le plus triste... la pauvreté haïtienne ou le fait que l'occident (même si j'espère que mes parents ne sont pas à ce point représentatifs de l'occident) soit à ce point déconnécté des réalités, des origines animales de l'humain...

Bisous les filles.

Maria said...

ahh!!
c'est navrant!

La montagnarde said...

Pfffff.....

Anonymous said...

waouhhh une psychothérapie, non ????

Fabfab