Tuesday, November 20, 2007

21 semaines et des brouettes

21 semaines et quelques 4 jours... voilà le temps qu'il reste théoriquement à mon bébé pour grandir, évoluer, se faire beau (belle?), grossir un peu, se mettre en position de sortie.
21 semaines et 4 jours pour que mon ventre grossisse (ne me parlez pas de mes seins et mes fesses, merci), que je me mette à souffler comme un boeuf au moindre effort, que je ne réussisse plus à porter mes loulous, que les douleurs dans des zones inexplorées se manifestent insidieusement (ah bon, il y a un ligament, là???), que mon estomac se retrouve comprimé (et ma vessie aussi).
21 semaines et 4 jours de bonheur!


Mais aussi 21 semaines et 4 jours de calvaire... à devoir enfiler tous les matins cet engin de torture appelé "collant de compression" (ou de contention, à choix).
Mais qu'est-ce qu'un collant de compression???
Ah, heureuses soient les femmes qui n'ont jamais eu besoin de ce collant de malheur. Soyez heureuses d'avoir de belles jambes, fines, et surtout exemptes de ... varices (oh quel mot affreux... j'imagine déjà les recherches google qui vont m'amener des visiteurs...).

Merci maman, merci grand-père... mon hérédité m'a doté de super problèmes de circulation du sang dans les gambettes. Et mes gambettes n'attendent donc que quelques hormones, un peu de pression du côté de l'aine et un poil moins d'exercice que d'habitude pour se parer de magnifiques ornements déclinés du bleu au violet, de superbes guirlandes veineuses!!!
Pour couronner le tout, ça peut faire mal... et dégénérer.
Bref, il faut essayer de limiter les dégâts (douche froide, jambes surélevées, d'éventuels médicaments veinotoniques que je ne prends pas) et le meilleur moyen de limiter les dégâts se nomme "collant de compression".

Imaginez-vous, au petit matin, à peine sortie du lit (l'idéal serait de les enfiler avant le lever)... et déjà en train de vous battre avec cet affreux collant!!!
Parce que le collant de compression, c'est un collant épais (100 den au moins!!!), élastique, fait pour compresser la jambe là où les veines passent, pour améliorer le retour veineux et éviter la stagnation.
Il est vraiment très serré... surtout le dernier modèle qui contient un peu de caoutchouc adhérant bien à la jambe.
Les recommandations: enfiler le collant avec des gants de ménage en caoutchouc... Vous imaginez le tableau?

C'est d'un glamour, je ne vous raconte pas (et heureusement, j'ai pu le choisir en noir).

Plus que 21 semaines et des brouettes...

9 comments:

Shalima said...

Quoi, avec des gants de ménage ??? la vache, je n'en reviens pas !!!

MadameNi said...

Oui, ça permet de les mettre en place sans les étirer (enfin, en théorie, moi je n'y arrive pas vraiment).
Plutôt que de les tirer comme des collants normaux, tu les fais "remonter en glissant" sur la jambe avec les mains gantées bien à plat.
C'est une horreur, j'en ai pour 10mn chaque matin... Et si je prends 1kg, c'est mort...

Maria said...

oui! je connais,d'ailleurs je devrais porter aussi! :-/ mais je resiste encore!
c'est incroyabidele cette histoire de gants de ménage avec collants de serrrage !
:-O

Amandine said...

Heureusement que c'est l'hiver!!! Par 30 degrés, ça devient tout de suite moins drôle (déjà que...)

Elodie said...

Je compatis vraiment!
Alors, après la pointure de plus, les bas de contention!
Moi qui voulais 3/4 enfants, je crois que je vais y réfléchir finalement... ;-)

MadameNi said...

Maria, quand je ne suis pas enceinte, je porte des collants de soutien que j'achète en grande surface, ça soulage déjà pas mal... sans devoir faire des contorsions et autres acrobaties pour les enfiler.

Argl Amandine, je bénis le ciel d'avoir toujours été enceinte en hiver!!!


Elodie, je te rassure, toutes les femmes n'y passent pas. Là, c'est dû à mon grand âge et à mon hérédité.
Et puis, je me plains un peu, mais ce n'est en tout cas pas un truc qui m'aurait retenue pour faire un 3ème enfant!!!
Ah mais par contre, mes pieds n'ont pas bougé de taille malgré mes loulous!!!

CresceNet said...

Oi, achei seu blog pelo google está bem interessante gostei desse post. Gostaria de falar sobre o CresceNet. O CresceNet é um provedor de internet discada que remunera seus usuários pelo tempo conectado. Exatamente isso que você leu, estão pagando para você conectar. O provedor paga 20 centavos por hora de conexão discada com ligação local para mais de 2100 cidades do Brasil. O CresceNet tem um acelerador de conexão, que deixa sua conexão até 10 vezes mais rápida. Quem utiliza banda larga pode lucrar também, basta se cadastrar no CresceNet e quando for dormir conectar por discada, é possível pagar a ADSL só com o dinheiro da discada. Nos horários de minuto único o gasto com telefone é mínimo e a remuneração do CresceNet generosa. Se você quiser linkar o Cresce.Net(www.provedorcrescenet.com) no seu blog eu ficaria agradecido, até mais e sucesso. If is possible add the CresceNet(www.provedorcrescenet.com) in your blogroll, I thank. Good bye friend.

Le Gabian said...

C'est marrant, dès que tu parle de ta grossesse, ça déchaîne des commentaires hallucinants sur l'informatique, en général...

Bref, les bas de contention, oui, oui, oui...
Je vois...
Bien, même...
Moi j'ai vu la phlébite d'un peu trop près alors pour la grossesse on est passés en DEFCON 5, avec bas de contention et piquûre tous les jours. Moi-même, que je la faisais, jusqu'à ce que je ne voie plus mes cuisses alors une infirmière a pris le relais. Et bien entendu prise de sang tous les 15 jours pour voir si ce traitement joli ne fait pas chuter votre taux de plaquette. Un bonheur...

Tu as toute ma sympathie, Mâm'NI !

MadameNi said...

Ah mais c'est quoi ce délire???
Maria, c'est bien de l'espagnol, c'est un pote à toi??? ^_^



Le Gabian, même combat effectivement.
Mais tu es encore toute jeune et tu as eu tout cela? quelle galère.
En tout cas, merci de ta compassion!

Moi j'ai fait des phlébites superficielles après chaque accouchement (allez savoir pourquoi?), et j'ai aussi expérimenté les piqûres (ce qui est bien après la grossesse, c'est qu'on peut les faire dans le ventre, c'est plus agréable que dans les cuisses).
Et après PetitSim j'ai eu un anti-coagulant oral (SYMTRON je crois) qui nécessitait aussi des prises de sang hebdomadaires pour ajuster le dosage. C'était fun...

Bon, j'espère échapper à tout cela cette fois-ci (à vrai dire j'avais déjà oublié...), on peut toujours rêver ;).