Wednesday, March 28, 2007

Vacances à la neige, mode d'emploi!

Voilà, vous êtes décidée, vous allez vous lancer et partir une semaine à la neige. Dans une semaine, un an... certainement plutôt l'hiver prochain. Mais qu'importe, vous aurez bien besoin de quelques petits conseils, non?

Evidemment, partir en vacances, ce n'est pas bien sorcier. Pourquoi les vacances sur des cimes enneigées feraient-elles exception?
Ben non, pas de grande différence... donc OK certains des conseils qui suivent peuvent même être utiles pour vos prochaines vacances d'été!


Le basique, c'est d'avoir un petit lieu de séjour, un petit chalet suisse typique pouvant vous accueillir, votre famille, ainsi que les amis qui vous ont proposé de partager cette semaine au froid.

N'oubliez pas de bien chausser votre voiture, parce que même en mars, à 1600 mètres d'altitude, il neige assez régulièrement.
Chargez votre pauvre VW Golf de toutes les affaires pour 2 adultes et 2 enfants, habits d'hiver, lit pliant, bob et doudous (au retour vous êtes à coup sûr converti au monospace).



Et zou, taillez la route pour rejoindre votre lieu de villégiature.

Et c'est là que les conseils capitaux (parfois très politiquement incorrects) rassemblés ici vous seront utiles:


Conseil n°1- Evitez d'emmener avec vous votre cadet dont le sommeil est encore un peu fragile.
D'abord, ça évitera qu'il retapisse la voiture en étant malade dans les nombreux virages que vous ne manquerez pas de rencontrer sur votre route (surtout sur la fin du voyage).
Ensuite, tout le monde sait qu'un enfant ne dort pas bien quand il ne dort pas dans son lit... hélas.
Donc, laissez-le à sa grand-mère, sa tante, sa marraine, à choix...

Conseil n°2- Evitez de louer un vieux chalet de montagne. Un chalet tout en bois, ça craque, ça n'est pas insonorisé, c'est petit, tirer la chasse d'eau effraye tout le monde.
Préférez un petit appartement dans le très bel immeuble qui a complètement dénaturé la station... là-bas vous pourrez dormir!

Conseil n°3- Si vous n'avez pas suivi les conseils 1 et 2... vous êtes déjà mal barrés... Mais bon, tout n'est pas perdu si vous suivez scrupuleusement ce conseil-ci:
Ne partez pas en vacances avec une amie ayant l'ouïe de Super Jamie!!!
La nana qui se téléporte au chevet de sa fille avant même qu'elle ait eu le temps de terminer son premier râle... il faut éviter à tout prix!!!
Elle saura vous rapporter au matin le nombre de respirations à l'heure de vos enfants endormis, elle saura vous dire si vous avez fait du bruit en faisant votre pipi de 5h, et si par malheur vous avez tenté une étreinte avec votre chéri.
Donc la copine mutante... laissez-là plutôt à la maison ou dans l'appartement voisin.

Conseil n°4- Evitez aussi la copine insomniaque qui met 1h à s'endormir, mais aussi à se rendormir si elle a été réveillée durant la nuit.
La copine incapable de faire une sieste, même crevée fatiguée... parce que vous avez osé bouger le petit orteil.

Conseil n°5- Si votre copine mutante de l'ouïe et aussi insomniaque (conseils 3 et 4 réunis), renoncez à partir en vacances. Désolée, mais là vous êtes vraiment dans de sales draps.
Je ne vois qu'une solution: demandez à votre enfant de hurler durant une nuit entière, histoire que votre copine renonce.

Conseil n°6- Si vous n'avez pas pu éviter la copine mutante de l'ouïe et insomniaque, le petit fiston qui dort mal et le chalet qui craque bruyamment... désolée de vous annoncer qu'il va falloir vous armer d'une méga-tonne de patience et de diplomatie.
Il faudra aussi prévoir le pot de chambre pour éviter de devoir partir aux toilettes à 3h30, alors que ladite copine vient juste de se rendormir suite au réveil de 2h00 de votre cadet.

Conseil n°7- Si vous n'aimez pas les pots-de-chambre, évitez de boire exagérément durant la journée.
Ce qui dans un chalet de montagne surchauffé est une mission quasiment impossible... on s'y déssèche à vitesse grand V.

Conseil n°8- Evitez de partir avec un couple en crise... c'est presque aussi top que tous les points énumérés ci-dessus.

Conseil n°9- Vous n'avez pas pu éviter tous les pièges jusqu'ici cités? My god, la situation est presque désespérée...
Il faudra vous préparer à supporter les soupirs, les matins difficiles ("j'ai encore passé une nuit de mierda..."), la tronche longue de 2km...
Apprêtez-vous aussi à passer toutes vos soirées en tête à tête avec votre chéri, à chuchoter pour ne pas réveiller la copine qui s'est couchée à 21h15, à ne pas bouger le petit doigt...
Remarquez, vous pouvez faire des câlins, si vous êtes particulièrement silencieux, si le lit ne craque pas... si votre enfant ne se réveille pas (que de si... faut aimer le challenge ;))

Conseil n°10- Comme vous être particulièrement mal barrés, voici le conseil de la dernière chance: Priez pour qu'il fasse mauvais temps!!! à bout de patience, le couple d'amis (qui se demande s'il en est encore un... de couple, et d'amis) devrait remballer ses affaires en douce et vous annoncer qu'il quitte le chalet prématurément.

Conseil n°11- Si cette situation devait se produire... bah, ne culpabilisez pas, profitez à fond du chalet enfin à la taille de votre famille. Continuez à vous lever pour votre petiot, parce que lui, il n'a pas compris qu'il pouvait enfin se taire!


Conseil n°12- N'oubliez pas de profiter des avantages des vacances... tout de même:
Mettez vos enfants sur des lattes, admirez-les s'éclater dans la neige fraîche. Admirez leur sourire, leur frimousse éclatante.













Profitez du soleil, du bon air, videz-vous la tête.
Faites des batailles de boules de neige. Goûtez à la cuisine locale (mmmh, les portions de frites du restau des pistes... ha! ha! ha!).









Euh... quoi d'autre? je sèche...
Ah oui, profitez de la solitude retrouvée en fin de séjour, pour faire un max de câlins avec votre amoureux!!! non mais!
Restez confiants et persuadés que vos enfants sont merveilleux, malgré les doutes que d'autres ont tenté de vous filer ("ma fille est sage, ma fille est sage, ma fille est sage... elle"). Restez compréhensif(s) (oui, c'est difficile) face à l'agacement de la nana ayant difficilement cumulé 5h de sommeil en 4 jours et qui vous donne des leçons d'éducation.

Conseil n°13- Sachez oublier tout cela quand vous rentrerez, car à vrai dire, la copine est une amie très chouette... quand elle a son quota de sommeil.

Et méfiez-vous de la mafia locale...

Et des extra-terrestres...


Et des lapins...



ET BONNES VACANCES!!!

7 comments:

Shalima said...

Excellent ! la prochaine fois, partez avec nous ! ;-))))

Maria said...

et avec nous!
;-)

Le Gabian said...

:-D

Note, tu peux changer l'intitulé du billet et en faire un truc complètement positif genre "Comment faire le tri dans son carnet d'adresse".

Ah non, c'est vrai, on a dit que la copine elle est chouette quand elle a dormi :-)

MadameNi said...

Shalima et Maria, nous pourrions louer le chalet de la colonie de vacances et partir tous ensemble.
En plus, je suis sûre que MrPerfect assurerait avec enthousiasme la permanence de nuit ;).


Le Gabian, je me demande quand même si la copine ne va pas s'éloigner un peu... en y repensant, elle était très exaspérée, très pressée de ne plus être dans le même espace que nous.
Alors peut-être que tu as raison... mon carnet d'adresse pourrait s'alléger.

Anonymous said...

Coucou,

franchement je suis écroulée à lire ton post :-D

je pense que ta copine va avoir besoin de dormir 2 longues années avant de repartir en vacances :-) ceci dit, elle devait bien savoir que tes 2 petits loulous ne resteraient pas sans rien dire, assis sur un canapé durant la semaine ;-)

Sinon, tu lui offres des boules quiés et tu peux aussi b.. tranquille :-)

Bisous.

Fabfab.

Maria said...

...hé! hé je risque de chanter: étoile de neige! jusq' a pas d'heure ,moi!!:-D

Fabfab :-D

La montagnarde said...

Ouh là là! C'est vrai que partir avec des amis, c'est un peu quitte ou double... Enfin tant mieux si vous avez pu profiter quand même. Les photos sont chouettes!