Saturday, March 10, 2007

Dans ma vie

Ce matin, mon petit Tintin s'est levé, a tiré un fauteuil sous la fenêtre, l'a ouverte et a poussé le volet pour laisser entrer le soleil... tout seul, sans rien dire. Il était tout fier... et moi j'ai paniqué a posteriori.

Cet après-midi, au moment de le coucher pour la sieste, je tente de lui expliquer:

- "Ecoute petit Tintin, tu ne dois AB-SO-LU-MENT pas ouvrir la fenêtre. C'est très dangereux. Tu peux tomber et te faire très très mal. Je te demande de ne pas ouvrir la fenêtre.
S'il y a une chose dans ta vie que tu dois écouter, c'est celle-là, n'ouvre JAMAIS la fenêtre!"

Et Tintin, de sa belle petite voix:
- "Mais maman, dans MA vie, je peux ouvrir la fenêtre tout seul, faire à manger moi-même sans me brûler, et encore plein d'autres choses!"



Il me fait un coup de poésie, ce môme ou une crise d'indépendance?

5 comments:

Shalima said...

Poésie, sans aucun doute !! c'est trop mignon (mais quelle trouille, quand même !)

MadameNi said...

Oui, sans aucun doute poésie... C'est en me relisant que j'ai pensé que ça pourrait être interprété différemment, d'où ma dernière phrase.
Encore aujourd'hui, en repassant le film dans ma tête, je fonds de ces paroles si mignonnes.

Mais pour la fenêtre, quelle flippe!

Amandine said...

Attention quand même, je trouve qu'à cet âge ils prennent des initiatives pour faire preuve d'autonomie, sans en mesurer le risque

MadameNi said...

Amandine, tu as raison. C'est tout à fait ça, ils veulent faire preuve d'autonomie, sont tout fiers... mais ne mesurent absolument pas les risques.
Là j'ai enlevé chaise et fauteuil de la chambre en attendant de voir si je sécurise la fenêtre.

Marvela said...

Good words.