Friday, December 19, 2008

Petits mots (my tailor is not rich)

Allô le monde, est-ce que tout va bien?

Oui, nous allons bien. Sous les frimas helvétiques, sous la neige de décembre, nous allons bien.
Merci à mes fidèles lecteurs de passer encore sous mes arcades à l'occasion, c'est vraiment sympa.


Tintin s'éclate à l'école, son enseignante est définitivement adorable, douce et patiente, mais les vacances sont bienvenues, reconnaissons-le.

Bébé grandit, grandit, grandit. Bouge, bouge, bouge... mais point encore de 4-pattes à l'horizon (profitons! profitons!).

Et PetitSim qui fêtera bientôt ses 4 ans parle de plus en plus, de plus en plus vite aussi.

J'hésite tout de même à écrire "de mieux en mieux", car malgré les séances d'orthophonie suivies assidûment depuis 3 mois, les habitudes sont bien ancrées et les étonnantes stratégies de prononciation de mon garçon vivent encore une belle vie dans ses histoires.
Tout de même, il y a du mieux, quand mon loulou prend son temps. Le travaille s'annonce long, mais les progrès sont là.

Mais il a tant et tant à dire qu'il accélère le débit. La grammaire est correcte, il maîtrise bien des subtilités de notre belle langue, mais il prend parfois de tels raccourcis qu'il faut être sa maman ou mieux, son grand-frère, pour décrypter son alignement de syllabes.



4 ans, c'est cette belle période durant laquelle le vocabulaire de l'enfant s'enrichit de manière étonnante. De vrais aspirateurs à mots ces petiots!
Et quand ça ressort, il y a parfois des perles.

C'est ainsi que j'ai mis quelques minutes à comprendre que le "dinocus" que PetitSim mettait en scène dans une histoire paléontologique n'était autre qu'un bon gros "diplodocus".

Un autre jour, mon loulou est resté très circonspect et intrigué quand j'ai dû lui expliquer que "non, un poulain n'est pas un papa-poule... mais un bébé cheval".

Et son mot "fétiche" actuel: "extrêmement" devient dans sa petite bouche , un "e'hèment" absolument charmant.
Pour vous donner une idée: "J'ai extrêmement faim" se dit "H'ai e'hèment 'haim" en petitsimois... Tout un univers!

La mémoire me fait défaut, mais il y en a d'autres, de mémorables, pour qui n'aurait pas le cerveau en emmental (je ne dis pas "en gruyère" car si vous étiez helvète, vous sauriez que le gruyère n'a pas de trou!!!)


Et puis, à 4 ans, on a l'âge des déductions, des enchaînements... de la logique quoi.

L'autre jour, PetitSim me déclare subitement:

"Grand-Papa et Grand-Maman sont riches!"


Tout de suite, j'imagine des scénarios... beau-papa a montré à mon enfant son trésor caché, il lui a parlé de ses comptes aux Bahamas ou de son testament, belle-maman possède des bijoux, une propriété, que sais-je encore?
Mais rien de tout cela, je le sais...

"Non mon petit, Grand-Papa et Grand-Maman ne sont pas très riches..."

"Ah bon, ils ne sont pas riches?"

"Non, pas vraiment, non."

"Mais alors, pourquoi ont-ils un chien??????????????"


Là, j'ai dû expliquer pendant de longues minutes que, pour d'autres que nous, avoir un chien n'était pas synonyme de richesse.

Par contre, pour notre famille, le deal tient toujours... Nous aurons un chien quand nous aurons 2 filles au pair pour s'occuper des enfants, que la taille de notre jardin dépassera les 40m2, que nous n'aurons plus besoin de travailler, que je n'aurai plus besoin de faire le ménage (et donc ramasser les poils des animaux), quand je n'aurai plus rien d'autre à faire de mes journées à part de longues promenades dans la campagne. Alors oui, incontestablement, ce jour-là, nous serons riches!


.

8 comments:

Le Gabian said...

Bonsoir MadameNi :-)
C'est toujours un plaisir d'avoir des nouvelles de toi et ta petite tribu !

Oh oui, 4 ans, mon doublé vient de les fêter !

J'ai constaté que j'oubliais les "perles" au fur et à mesure alors on a scotché une feuille sur le placard de la cuisine pour pouvoir noter tout de suite les bons mots des Remuons pour ne pas les oublier. Ils parlent abondamment et plutôt bien mais Poupette-Belle a un petit cheveux sur la langue. Rien de grave mais de grand moments de solitude maternelle quand, voyant une péniche, elle hurle vers un groupe de promeneurs qui se promène le long d'un canal : "Le penisshl va passer sous le pont !" Hum...

Penses-tu que la neige tienne encore longtemps ? Je croise les doigts, je monte en Suisse après Noël !

Passe de bonnes fêtes :-)

Shalima said...

Ah, j'adore les perles de nos loulous, et leur sens de la logique qui leur est propre ! Petitou est déjà trop grand et Miniloup pas encore assez pour me régaler de la sorte !
Bisous M'dame !

Amandine said...

Excellent! ça fait plaisir de te lire!
Pitoue aussi a un défaut de prononciation, qui donne "ça couille! ça couille!" quand elle veut signifier qu'elle a le nez qui coule...

lutecewoman said...

ha mignonnes tranches de vie que voici. Tu joues à l'euromillion? Tu pourrais avoir un chien, ou même une meute, ensuite ;)

(écris plus, allez quoi, c'est pas comme si tu manquais de temps)(si? ;) ).

Anonymous said...

Contente de vous lire et de voir que vous allez tous bien.
A chaque enfant sa perception de la richesse.
A 5 ans,notre fille nous a dit : " nous habitons un pauvre village " et comme nous nous étonnions " parce qu'il n'y a pas de banque ".
Passez de bonnes fêtes.

MadameNi said...

Le Gabian, ravie d'avoir de tes nouvelles également!!!
Pour la neige... hum, sur les hauteurs pas de souci, mais sinon, faudra invoquer les esprits je crois... (ici tout a fondu ce week end)
Ravissant le petit sossotement de ta puce ^_^.

Shalima, je suis sûre que Miniloup va très vite s'y mettre! Et là, je sens que ça va donner!

Amandine, charmant également le petit défaut de Pitoue!!! Quels savoureux moments ^_^.

Lutecewoman, toute personne qui s'y connait un peu en statistique n'a aucune chance de gagner à l'euromillion... puisqu'elle n'y joue simplement pas ;).
Et à choisir, je préfèrerais une meute d'enfants ^_^.

Cher Anonyme, passez de bonnes fêtes également!

Maria said...

Joyeux noël madameni!

La montagnarde said...

Coucou MadameNi, sympa d'avoir de tes nouvelles bloguesques! Gros bisous et bonne fin d'année!