Wednesday, February 10, 2010

Critique facile

L'autre soir, à près de 23h00, j'ai fermé le 3ème tome du fameux Millenium. Les 3 pavés ont été avalés en moins de 6 semaines, ce qui représente un énorme exploit pour la mère de famille accro à internet que je suis.
Donc, en m'offrant la trilogie, GrandNi m'a prouvé 3 choses:
- que je savais encore lire ;)
- que j'aimais encore lire!
- que je pouvais trouver du temps pour lire!!!

Ben, oui, j'avoue, ces dernières années, j'ai surtout lu des articles médicaux, des forums, des blogs, des bouquins anti-régime et quelques ouvrages sur la famille, la petite enfance et un peu de psychologie. De littérature, du roman, de la fiction, il n'y avait plus trace dans ma vie.

Et à ma grande surprise, je me suis plongée avec délice dans cette saga noire.

Bon, je ne sais pas si c'est l'âge, la maturité ou une baisse d'enthousiasme, je suis malgré tout restée assez critique face à ce que tout le monde décrit comme un tel chef d'oeuvre.

Déjà, j'ai découvert avec étonnement que Millenium était une série policière... enfin, pas policière (pardon Lisbeth), mais à suspens, un roman noir. C'est dire à quel point j'étais larguée du monde du livre.
Et le suspens, ça aide pour le côté addictif. Quand on pose son bouquin à 0h30 avec une perspective de quelque chose comme 6 heures de sommeil, en se réjouissant du lendemain soir pour découvrir le prochain rebondissement, c'est assez révélateur: on est atteint ;). Mais je le répète: le roman à suspens est souvent addictif. Les recettes sont assez classiques puisqu'il suffit de laisser planer suffisamment de mystère, et de lever le voile centimètre par centimètre pour que le lecteur ne puisse plus vivre sans savoir.

Là où j'ai un peu galéré, c'est avec les noms suédois... bon sang. C'est hypra dur, déjà qu'il y a plein de personnages, en plus ils ont souvent des noms à coucher dehors, ce qui ne véhicule pas toujours le potentiel de sympathie que sont censés dégager les personnages qui les portent (sauf qu'il n'y a finalement pas pléthore de personnages très sympathiques dans cet ouvrage ^_^).
Et puis le côté "munissez-vous d'un plan de Stockholm et d'une carte de la Suède pour vous repérer"... ben j'avoue que j'ai trouvé ça un poil dérangeant. Je suis ainsi, je n'aime pas lire des noms de lieux, des repères géographiques sans les connaître un peu. J'ai presque hésité à télécharger un plan de Stockholm, c'est vrai, puis finalement je me suis concentrée sur l'histoire. Un de ces jours, je ferai un tour sur le truc qui permet de visiter virtuellement les 4 coins du monde, histoire de prolonger l'histoire.
Mais là encore, les Fiskarsgatan et autre Morgongåvan, j'ai du mal à les digérer (désolée, je n'ai pas choisi "Suédois" en 18ème langue... si j'avais su ;) ).

Finalement, Stieg Larsson a bien assumé sa suéditude. Soit il n'imaginait pas un succès planétaire, soit il était particulièrement sûr de lui.

Mais tout cela n'est que détail et ne m'a pas plus dérangée qu'une mouche endormie.
Sauf... le sujet des investigations, je n'ai pas aimé. Je déteste la violence gratuite, les crimes sexuels et les aggressions qui sont décrits dans ce bouquin, brrr, j'en frissonne encore. Même si ces histoires font l'histoire du livre, je n'aime pas ça du tout.

Donc voilà, pour résumer, j'ai passé mes soirées plongée dans trois bouquins un peu noirs (mais pas trop quand même), avec des noms de personnes et de lieux hyper tordus pour la pauvre francophone que je suis, avec des personnages hyper typés (ça fait toujours recette), j'ai fermé les yeux quand il y avait des détails gore, j'ai pesté contre la police suédoise, j'ai juré contre les détails inutiles de matériel informatique obsolète (je déteste cela, je trouve que c'est remplir des lignes pour du beurre), ils s'y passe des tonnes de trucs plus improbables les uns que les autres, mais finalement, j'ai tout lu d'une traite, jusqu'à la dernière ligne et si Stieg Larsson était encore de ce monde, j'en redemanderais!


.

7 comments:

Shalima said...

Je suis plus mitigée que toi... j'ai bien aimé le 1er (après 100 pages de mise en condition assez difficiles, j'ai cru abandonner), le 2nd aussi, mais j'ai laissé tomber à la moitié du 3ème. J'essaierai sans doute de m'y remettre en été, c'est quand même ma saison favorite pr bouquiner !

MadameNi said...

Tiens, je croyais que tu l'avais dévoré jusqu'à la dernière miette!?
Mais c'est évident que le 3ème m'a moins emballée, même si je n'aurais pas pu laisser tomber en cours de route, j'avais besoin de lire le dénouement. Mais tu verras, la fin du 3 bien meilleure que le début, même si les situations improbables s'y multiplient.

Et j'avais aussi oublié de mentionner les 100 premières pages (peut-être même plus) pas particulièrement haletantes durant lesquelles l'auteur pose le décor en nous baladant d'une histoire à l'autre.

En fait, le message sous-jacent, c'est que j'ai beaucoup aimé, mais que je m'attendais à un chef d'oeuvre d'un autre niveau, au vu du succès qu'on lui connaît.
Mais je crois que le roman noir nordique est un style un peu à part en fait...

Maria said...

J'ai pas lu! ici les avis de copines qui l'on lu, sont mitigés, ou on aime ou on déteste! pas des demi-teintes avec cette saga, donc!

lutecewoman said...

Quant à moi je garde mon précieux temps de librivore bridée par les contingences pour des très bons ou des amis. mais, ce que je retiens, c'est que tu as retrouvé le plaisir de la lecture, et cela me fait plaisir.
Et si les marques du temps et leur rapidité à s'éventer me touchent, c'est justement pour le plaisir du sonner vrai, du sonner juste - je parle ici sans les connaître des détails informatiques. Et si je n'aime pas tellement les romans noirs, c'est justement parce que je trouve qu'ils sont trop loin de la vraie vie et de son sens. Les gens ne tuent pas au quotidien ;)
Je t'embrasse.

Sandrine said...

Ah Millenium... J'ai dévoré les deux premiers, et je garde le 3ème sous le coude. Pour ma part je lis pas mal de livres compliqués, qui demandent beaucoup en terme de réflexion intérieure (des livres de développement personnel - en ce moment, "Femmes qui courent avec les loups", excellent mais ça remue pas mal). Alors de temps à autre, j'intercale de la lecture facile, style Millenium, ou Twilight en ce moment, et j'y prends beaucoup de plaisir!

Ceci dit, c'est clair que le noir et le gore, c'est pas super sain. Mais qu'est-ce que c'est palpitant! ;-)

Anonymous said...

To Our Notice in the president Prices at www.Pharmashack.com, The Extraordinary [b][url=http://www.pharmashack.com]Online Chemist's [/url][/b] To [url=http://www.pharmashack.com]Buy Viagra[/url] Online ! You Can also Foretell Wonderful Deals When You [url=http://www.pharmashack.com/en/item/cialis.html]Buy Cialis[/url] and When You You [url=http://www.pharmashack.com/en/item/levitra.html]Buy Levitra[/url] Online. We Also Be subjected to a Stupendous Generic [url=http://www.pharmashack.com/en/item/phentermine.html]Phentermine[/url] In shore up of Your Intake ! We Dealings away Occupation earmark acme watch [url=http://www.pharmashack.com/en/item/viagra.html]Viagra[/url] and Also [url=http://www.pharmashack.com/en/item/generic_viagra.html]Generic Viagra[/url] !

Anonymous said...

I read this forum since 2 weeks and now i have decided to register to share with you my ideas. [url=http://inglourious-seo.com]:)[/url]